Construite en 1801, par l'anglais Betts, dans le quartier de Monrepos (n° 73 à 77 Cours Gambetta coté Floirac), cette usine de ferblanterie produit des capsules métalliques et des tuyaux d' eau et de gaz. Vers 1850, l'usine s'étend avec la construction de plusieurs ateliers, puis la création d'un atelier de fonte et de laminage du plomb en 1892.  Des machines à vapeur permettaient le fonctionnement des laminoirs et des tours. Environ 1500 kg de plomb étaient coulés journellement.

betts

"En 1930, la société prend l'appellation Betts et Blanchard. L' usine est agrandie progressivement en 1930, 1961 et 1967."

Betts

" L'ensemble est ensuite racheté en 1976 par la Sté Cébal, filiale du groupe Péchiney, pour l' usinage de capsules en aluminium et de tubes pour dentifrice. De nouveaux ateliers sont construits. L' activité perdure jusqu' en 1985.  Le site désaffecté est réinvesti en 1986 par plusieurs entreprises dont la Sté S.I.R.C.E.E., (Sécurité, installations, réalisations, constructions électriques et électroniques d' Aquitaine)"

Aujourd'hui subsistent l'ancien "logement patronal" en pierre à un étage carré, et quelques entrepots.

  usine Betts 1900usine Betts 2011

 logement patronal de l'usine Betts (1900-2011)

 

  usine Betts 1900usine Betts 2011

Batiments de l'usine Betts vers 1900

 

Usine Betts sortiebetts 2011

textes extraits de l'Inventaire général , 1988, service régional de l'inventaire Aquitaine, 54, Rue Magendie, BORDEAUX